Les Etats-Unis : rôle mondial, dynamiques territoriales.

, par  jcfichet , popularité : 7%

Le croquis sur les Etats-Unis conduit à des choix de représentation. Celui-ci comporte un nombre d’items déjà significatif. Il ne fait pas apparaître certains points qui pourraient être attendus dans un sujet donné en composition.

Sur la première partie, il conviendrait de compléter la définition de superpuissance en faisant référence à la capacité d’innovation qui permet au pays de maintenir un rayonnement international à travers la maîtrise des technologies.
Un sujet de composition peut également amener à conserver l’intégralité de la question et donc à garder l’idée de comparaison avec le Brésil.

La deuxième partie de la légende permet d’insister sur les facteurs de cette puissance, en particulier sur la maitrise du territoire : ce point est essentiel pour distinguer le degré d’intégration très différent des deux pays.

Sur la troisième partie, les traductions spatiales de l’intégration au processus de mondialisation, il ne faut pas oublier de jouer sur le pluriel de dynamiques. Il induit l’idée de dynamiques positives mais aussi négatives. Elles peuvent être vues à petite ou grande échelle, jusqu’aux espaces des quartiers de la ville. Le croquis amène l’exemple des Shrinking Cities et de Détroit, mais on peut amener aussi, dans une copie, les difficultés marquées de certains quartiers de villes qui pourtant s’affirment à l’échelle mondiale : North Philly à Philadelphie , South Central à Los Angeles , Little Haiti au Nord de Miami ou encore le centre de Cleveland. Dans la même optique, la fermeture de la frontière américano-mexicaine aux flux de clandestins, avec l’édification d’une barrière, peut aussi constituer un exemple de développement.

Les Etats-Unis : rôle mondial, dynamiques territoriales.

Facebook