L’Atlas bleu, Revue Cartographique des Mers et des Littoraux

, par  Jean-Christophe Fichet , popularité : 1%

L’Atlas bleu, Revue Cartographique des Mers et des Littoraux est une production du CNRS pilotée par le laboratoire LETG (Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique, UMR 6554 Cnrs-Universités). Officiellement lancée en septembre 2022, cette revue en ligne et en libre accès a pour objectif de rendre accessibles des résultats d’études et de recherches scientifiques sur les espaces maritimes et littoraux en s’appuyant sur la représentation cartographique. La revue, qui en phase de diffusion, revêt un intérêt évident pour la préparation de séquences de cours relatives aux mers et océans ainsi qu’aux aménagements littoraux.

Cinq rubriques organisent le site. Pour chaque article, une cartographie est accompagnée d’un texte synthétique.
La rubrique « Habiter » aborde en particulier les risques liés à l’élévation du niveau des mers (érosion du littoral avec l’exemple ivoirien, vulnérabilité de l’habitat avec une étude de cas en Vendée). La cartographie sur les îles menacées de disparition peut constituer un support illustratif utile en seconde.

Les îles menacées de disparition

« Exploiter » regroupe les articles qui abordent les enjeux de l’exploitation durable des ressources en variant les échelles d’analyse. L’exemple du détroit de Pas-de-Calais et du risque accidentel dans un espace de forte activité de pêche fournit également une étude de cas intéressante. Elle met en évidence, en parallèle des risques, les multiples acteurs et conflits d’usages dans un cadre spatial très restreint.

Pêche professionnelle et risque accidentel : l’exemple du détroit du Pas-de-Calais, espace à hauts risques

« Protéger » peut servir l’enseignement de spécialité en terminale avec une étude sur le développement des aménagements portuaires et les enjeux patrimoniaux à Veracruz. La cartographie interactive du site permet de visualiser la situation de l’espace portuaire en 1886 et les aménagements construits en 2011.

Développement des aménagements portuaires et protection du patrimoine à Veracruz (Mexique)

« Prévenir » comporte (à l’heure de la rédaction de cet article) cinq productions exploitables en seconde comme en HGGSP : risque sismique avec l‘exemple du Japon, tsunamique avec Wallis et Futuna (seconde) mais également les thématiques de la piraterie ou des principales forces navales dans le monde (HGGSP).

Evaluation de la vulnérabilité face au risque tsunamique à Wallis et Futuna et prévention des zones habitées

Enfin, « Explorer » centre, sur les cartes originales de la rubrique, sur l’explication de phénomènes naturels complexes et sur les impacts possibles sur les sociétés.

Un grand merci à l’équipe de l’Atlas bleu pour la mise à disposition de ces productions et pour l’autorisation donnée par Brice Trouillet à la publication, sur notre site, des cartes illustrant l’article. Ces cartes sont soumises à des droits de reproduction et de diffusion par ailleurs réservés. Pour toute demande d’utilisation vous pouvez contacter l’Atlas bleu à cette adresse : atlas.bleu@univ-nantes.fr