Les défis de la puissance maritime française

, par  Jean-Luc Chiavarino-Mercier , popularité : 8%

Le chapitre de géographie consacré à la puissance maritime française peut permettre une activité menée en autonomie (ou à distance) via l’exploitation de plusieurs documents insérés dans une "image augmentée".

Lien vers l’image

L’activité présentée ici traite des "défis" de la puissance maritime française. Elle constitue la deuxième partie du chapitre (la première a consisté à travailler sur trois corpus documentaires différents pour établir les facteurs d’une puissance maritime et qualifier la puissance maritime française en elle-même). La première partie permet de commencer la construction d’un schéma :

Il semble intéressant de faire réfléchir les élèves, au-delà des caractéristiques classiques de la puissance, à d’autres facteurs qui pourraient être vus comme nécessaires pour devenir une puissance complète : les dimensions sociales et environnementales.

L’occasion d’une plongée sous-marine virtuelle, grâce à une image à 360°

Ainsi, les élèves doivent parcourir l’image augmentée pour répondre à un questionnaire (qui peut être plus ou moins guidé, dans une dynamique de différenciation). J’ai tenté cette activité à la fois en groupe et de manière individuelle (ce qui a donné lieu à une évaluation) : les deux sont possibles. Le nombre de documents et de sources à étudier étant élevé, les élèves ne traitent que la moitié des items.

Questionnaire de l’activité

A la fin de l’activité, le schéma de la première partie est complété. Les encadrés représentent les six différents "défis" étudiés par les élèves.

Schéma du chapitre (l’île à l’arrière-plan est Tromelin)