Graticule

, par  Jean-Christophe Fichet , popularité : 6%

Allons à l’essentiel : l’outil mis en ligne par l’Atelier cartographique de Sciences Po est remarquable. Il amène des innovations qui vont s’avérer particulièrement utiles dans la mise en forme de nos fonds de cartes.
Graticule permet de concevoir un fond de carte géographique qui sera ensuite exploité sous forme manuelle ou, grâce à l’export svg, par un logiciel de dessin vectoriel. Le fond de carte n’est pas destiné à être importé dans un SIG.

L’interface d’accueil est claire et intuitive : les cinq étapes de construction sont alignées dans un bandeau supérieur (cadrer, projeter, personnaliser, simplifier, télécharger). Les cinq étapes s’enchainent, dès lors qu’elles sont achevées, par un simple clic sur « continuer ».

Interface d’accueil

Le cadrage peut s’effectuer par régions du monde, pays ou territoire ou de manière manuelle en déplacement le cadre orangé du planisphère d’accueil.
La projection peut être modifiée et les barres latérales permettent un jeu possible sur la longitude, la latitude ou la rotation. Près de vingt projections sont implantées parmi lesquelles une projection satellite originale.

La projection satellite

La personnalisation du fond est sans doute la grande réussite de l’outil. Parmi les possibilités d’habillage offertes, la possibilité d’implanter une représentation du relief nous fournit de précieuses informations sur de futures réalisations avec les élèves. Une fois le bouton relief sélectionné, il est possible de marquer ou atténuer la gamme des couleurs et surtout de modifier les seuils de représentation.

Les seuils du relief

La simplification du tracé permet elle aussi de détailler les contours de ces reliefs.

Un relief détaillé

La dernière étape, le téléchargement offre la possibilité d’un export sous deux formats : .png ou .svg. Il est aussi possible de rester à une simple impression de la carte.

Export svg ouvert et modifié sous Inkscape

On peut à tout moment revenir sur une étape précédente, ajouter un élément oublié sans avoir à réinitialiser la construction.

Un grand merci à toute l’équipe de l’Atelier cartographique de Sciences Po pour mettre à disposition des enseignants et des élèves cette formidable ressource de construction cartographique ! Elle va sans nul doute nous rendre d’immenses services.