Risques naturels et migrations internes dans le monde

, par  Jean-Christophe Fichet , popularité : 5%

Le thème 4 du programme de géographie de seconde, « Gérer les espaces terrestres », propose une question relative aux espaces exposés aux risques majeurs Éduscol. Les productions partagées ici s’intéressent aux risques naturels. Ceux-ci sont nombreux et les phénomènes représentés par les deux documents cartographiques ne constituent qu’une partie des aléas naturels auxquels les sociétés doivent faire face.
Un rapport de la Banque mondiale daté de mars 2018 cible sur les migrations internes liées au dérèglement climatique qui accentue certains de ces risques naturels : « Dans seulement trois régions, le changement climatique pourrait forcer plus de 143 millions de personnes à se déplacer à l’intérieur de leur pays d’ici 2050 »

Les migrants climatiques internes projection 2050

La carte ci-dessous identifie certains de ces risques naturels auxquels sont confrontés les populations. Par souci de lisibilité, elle ne fait pas apparaître les grandes métropoles, mais nombre d’entre-elles, peuplées pour certaines de plus de vingt millions d’habitants se situent sur des littoraux dont l’occupation est dense.
Les données utilisées pour indiquer les déplacements internes des populations sont tirées de l’IDMC (Internal Displacement Monitoring Center). Elles sélectionnent les déplacements liés aux catastrophes naturelles sur l’année 2016 mais le rapport 2017 permet également de visualiser les déplacements liés aux conflits.

Risques naturels et migrations internes dans le monde

Les données de l’IDMC permettent de distinguer, parmi les déplacements internes, différentes natures de catastrophes. La production ci-dessous cible sur certaines d’entre-elles :

Des catastrophes de toutes natures

Les cartes au format PDF :

Les risques naturels

Quelques sites consultables pour visualiser la géographie des risques naturels :

GAR Risk Data Platform permet de visualiser le coût en millions de dollars de différentes catastrophes à l’échelle mondiale : tremblements de terre, tsunamis, cyclones et tempêtes ou encore inondations. Les sélections sont enregistrables en fichiers .kml

Les tremblements de terre : IRIS Earthquake Browser est un navigateur qui offre une vision régulièrement mise à jour des séismes dans le monde. Il permet aussi, par la barre d’outils, de sélectionner son espace, une période, ainsi que la magnitude du séisme.

Le Service Sismologique Suisse fournit une vision en temps réel (24 heures) des tremblements de terre. La sélection de l’aléa sismique dans l’onglet "couches" permet de cartographier les espaces à risques. Il est possible de visualiser les séismes d’une magnitude supérieure ou égale à 7 depuis 2012.

Visualiser les principaux séismes depuis 2012

Le site Surging Seas Risk Zone Map permet de visualiser le risque lié à l’élévation du niveau des mers :

En fonction d’un scénario de réchauffement climatique choisi entre 1.5°C et 4°C, il est possible de comparer l’élévation du niveau des mers sur un espace géographique que l’on aura déterminé :

Sea level Rise Viewer permet de mener un travail ciblant plus spécifiquement les États-Unis :

Facebook